menu

Rencontre entre l’Art et l’Artisanat


La Maison de maroquinerie J.Hopenstand se pare de teintes réjouissantes en lançant son Projet A qui permet à des artistes de s’associer à la marque en revisitant son produit phare, la ceinture réversible. Pour nommer ce premier projet exclusif, le A a été retenu, comme la lettre initiatrice de l’alphabet ou une ode qui rallie Art et Artisanat.

Les artistes Gerold Miller et Wolfram Ullrich se sont prêtés à l’adaptation de leur propre oeuvre sur une boucle de ceinture, la façonnant à l’image d’un objet mural sans toutefois lui faire perdre de son caractère.

Unis par un même sens du détail, les artistes appliquent un design qui leur est propre et dont la spécificité des matières a efforcé la Maison à trouver des artisans français et suisses toujours plus qualifiés. Les sculpteurs ont pu aboutir leur projet en choisissant, à l’égal d’une stèle de statue, le cuir soulignant au mieux leur boucle ; des cuirs grainés, lisses et nubuckés ont été retenus. Un écrin, également imaginé par les artistes, vient renfermer et protéger l’objet d’art.

A comme Avenir également, là où métier et passion peuvent s’entremêler. L’héritage historique reste présent puisque art et artisanat partagent une même étymologie et surtout une dimension commune de savoir-faire, technique et qualité.

Aperçu de l'objet

Boucle PRO, 2015

Edition de 20 pièces numérotées et signées par l'artiste Wolfram Ullrich

A le connaître, on ne pouvait ignorer que l'artiste allemand Wolfram Ullrich allait s'inspirer de son art abstrait géométrique en collaborant avec J.Hopenstand. Des angles serrés et des formes clairement définies dominent ses énigmatiques polygones tridimensionnels. Ce sont plus précisément des polyèdres, formes géométriques dont les faces sont planes, qui ont inspiré l'artiste lors de la réalisation de la boucle appelée « PRO ». Les finitions polies, satinées et microbillées, ainsi que les différentes teintes de gris donnent un effet de perspective et de profondeur à cette oeuvre qui viendra habiller un cuir réversible ébène noir.

Image boucle Ullrich

Wolfram Ullrich est né en 1961 à Würzburg et travaille à Stuttgart. Ullrich occupe une position spécifique dans l'art contemporain. Alliant tradition et innovation, il crée des oeuvres dont le vocabulaire formel est issu de l'art abstrait géométrique, plus particulièrement du constructivisme. Depuis 2000-2001, Ullrich travaille à partir de polyèdres. La partie plane de ses formes géométriques est souvent colorée alors que les bords de ses oeuvres dévoilent l'acier. La séparation des différentes parties du polygone intensifie l'effet de perspective. Ullrich nous invite à dépasser l'illusion du premier regard pour apprécier ces formes hybrides en tant que telles. Jouant des lignes, des matières, des couleurs et de la perspective, Ullrich reste fidèle à la tradition de l'art concret sans succomber à ses conventions.

Image Wolfram Ullrich

    Aperçu de l'objet

Taille :



Livraison en 4 à 6 semaines

Boucle MONOFORM, 2015

Trois éditions de 20 pièces numérotées et signées par l'artiste Gerold Miller

Pour J.Hopenstand, l'artiste berlinois Gerold Miller s'inspire d'une série d'oeuvres récente appelée « Monoform » : deux angles en aluminium laqués qui ont pour but de limiter l'espace qui n'appartient, selon l'auteur, qu'à l'imaginaire du spectateur. C'est ainsi que naissent les ceintures J.Hopenstand & Gerold Miller qui arborent une boucle en aluminium laqué, déclinée en trois séries. Les pièces baptisées « Monoform Bleu », « Monoform Rouge » et « Monoform Noir » entrent respectivement en contraste avec les cuirs de couleurs noirs, bleus et rouges.

Image boucle Miller

Gerold Miller est né en 1961 à Altshausen (Allemagne) et travaille à Berlin. Entre sculpture, peinture, relief et architecture, les oeuvres de Gerold Miller investissent notre quotidien visuel dans une rupture consommée avec l'image et sa représentation, en se réduisant au cadre uniquement. Définitivement débarrassée de sa fonction limitative, la frontière entre une zone picturale et environnementale disparaît en faveur d'une coalition perméable entre le centre et la périphérie, le dedans et le dehors, le bi et le tridimensionnel. Teinté d'une approche conceptuelle, le cadre vide devient une composition autonome. Gerold Miller a articulé son propos par étapes, à l'image de ses différentes séries: par une esthétisation des surfaces, à l'exemple de notre culture visuelle contemporaine, et par une accentuation croissante des qualités du design et des techniques industrielles. Sans montrer d'images et pourtant à l'instar de la communication de masse, ses oeuvres agissent comme un filtre qui cadre un segment de notre monde visuel.

Image boucle Miller

Taille :



Livraison en 4 à 6 semaines